Donner aux équipements médicaux une seconde vie

Publié le 19 mars 2023

Chaque année, plusieurs milliers d’aides techniques sont inutilisées. Le secteur du recyclage des équipements médicaux est, quant à lui, sous-exploité. Et pourtant avec une augmentation des dépenses de santé en 2022, de plus en plus de personnes ont des difficultés à acquérir le matériel médical qui leur est nécessaire pour compenser un perte d’autonomie passagère ou non.

Le système actuel de financement et de distribution de l’assistance technique est coûteux tant pour les usagers que pour la sécurité sociale, car il ne couvre que l’achat de nouveaux équipements. Réutiliser le matériel médical

Que pouvons-nous faire pour réduire les coûts, les déchets et préserver les ressources ? Zoom sur les associations de récupération du matériel médical

Donner aux équipements médicaux une seconde vie

Le marché de la santé avec l’économie circulaire

L’économie circulaire se caractérise par un effet boucle. On fabrique des produits ou des services en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières et des sources d’énergie. Ce modèle permet de limiter la création de déchets et incite davantage à la réparation qu’à la destruction.

 

Appliquer le modèle d’économie circulaire dans le champ de la santé profite à tous, partant du principe que de nombreux équipements médicaux jetés peuvent être réutilisés.

 

Ainsi, le matériel ne sera pas systématiquement neuf mais reconditionné et réutilisable en fonction des besoins. Les équipements cassés ou non utilisés peuvent être entièrement rénovés, aseptisés et remis à la disposition dans l’économie du système de santé suivant les normes de qualité reconnues.

 

Récupération du matériel médical et équipement

Ces dernières années, certaines entreprises ou associations ont décidé d’exploiter ce nouveau marché. Elles récupèrent le matériel médical et les équipements jetés ou donnés tels que les fauteuils roulants, les verticalisateurs, les lits médicaux et les déambulateurs dont les patients ou les établissements de soins n’ont plus besoin. Puis, leur donnent une seconde vie après les avoir complètement aseptisés et rénovés.

 

Ce nouveau modèle permet de louer ou de vendre à bas prix, rendant ainsi le matériel médical plus accessible financièrement aux patients

L'économie circulaire au service de la santé

Rénover l’équipement médical

Recueillir le matériel nécessite de concevoir et d’utiliser de nouvelles méthodes logistiques, telles que l’augmentation des surfaces de stockage. De plus, la collecte diffère en fonction d’un établissement ou d’un particulier.

Après la collecte des équipements usagés, la première étape consiste à vérifier l’état du matériel et à séparer l’équipement utilisable de l’équipement cassé. Puis, vient le processus de démontage et de révision qui permet aux associations de récupération de matériel médical ou aux entreprises de réparer le matériel endommagé ou obsolète et garantir ainsi la qualité du travail effectué.

Le processus de réparation comprend notamment le changement des pièces usées et est suivi d’un protocole de test qui permet de garantir un niveau de qualité proche du neuf. Cette dernière vérification permet d’assurer la conformité des équipements à la réglementation en vigueur.

Enfin, les appareils sont désinfectés à la vapeur sèche avant d’être loués ou mis en vente. Ce processus de reconditionnement permet de proposer des tarifs allant jusqu’à 70% en dessous du tarif d’origine. Certaines entreprises ou associations de récupération de matériel médical offrent parfois une garantie d’un an. Un décret serait actuellement à l’étude afin de permettre la prise en charge, par l’assurance maladie des équipements reconditionnés.

Offrir une seconde vie au matériel médical a un double objectif : éviter le gaspillage et permettre au plus grand nombre de s’équiper. C’est pourquoi, si vous avez des aides techniques dont vous n’avez plus l’utilité ou qui sont cassés, n’hésitez pas à faire un don !

économie circulaire : Rénover l'équipement médical

Les actualités qui pourraient vous intéresser

troubles musculo-squelettiques
19 mars 2023
Comment faire pour reconnaître la maladie de TMS ?
femme atteinte du cancer faisant du sport
19 mars 2023
Mutame & Plus se joint à 'La Normandie Sporte contre le cancer'
illustration saignement de nez femme
19 mars 2023
Saignements de nez récurrents : quand faut-il consulter ?