Est-il vraiment nécessaire d’avoir une mutuelle santé ?

Publié le 21 juin 2023

Souscrire à une mutuelle santé peut ou non être une obligation légale. Cela dépend de votre situation professionnelle. Mais dans tous les cas, il s’agit d’un moyen de financement aux multiples avantages. Lesquels ? Entre la protection financière et un meilleur accès aux soins, la liste est longue. Pour en connaitre l’utilité, découvrez avec Mutame & Plus vos droits et vos obligations.

Qu’est-ce qu’une mutuelle santé ?

On désigne par « mutuelle santé » ou « complémentaire santé » un organisme à but non lucratif, régi par le Code de la Mutualité, qui propose une ou des garanties santé pour lesquelles vous adhérez pour la prise en charge de tout ou partie des frais de santé, en complément ou en supplément des prestations de l’Assurance maladie obligatoire. Plus simplement, elle couvre essentiellement le reste à charge de vos dépenses de santé que la sécurité sociale ne rembourse pas et vous rembourse également des actes non pris en charge selon le contrat choisi. En résumé, il s’agit d’un contrat établi par un organisme assureur ou une mutuelle agréée comme Mutame & Plus.

Quelle est l’utilité de la mutuelle santé ?

En France, la Sécurité sociale ne rembourse vos frais de santé que partiellement :

  • 70 % pour les actes médicaux.
  • 60 % pour les actes paramédicaux et le petit appareillage.
  • 65 % pour les frais de transport.

Le reste à charge ou ticket modérateur vous incombe. La complémentaire santé vous offre une protection financière et un meilleur accès aux soins de santé.

 

Découvrez les contrats Santé Mutame & Plus en réalisant un devis

 

  Avantages de la mutuelle santé

Que l’on soit salarié, indépendant ou particulier, une complémentaire couvre le reste à charge des frais de santé déduits du remboursement de la Sécurité sociale. Elle vous allège en divers aspects.

              Prise en charge des frais médicaux et hospitaliers

Une mutuelle santé couvre les frais d’hospitalisation non remboursés par l’Assurance maladie tels que les forfaits hospitaliers ou les chambres particulières. Les soins courants font aussi partie de son champ d’application : achat de médicaments, imagerie et examens médicaux, matériel médical et médecine douce. Peuvent s’y ajouter certaines dépenses pour les soins en ophtalmologie et en dentisterie.

              Accès à des soins de qualité sans se soucier des coûts

La souscription à une complémentaire santé représente l’assurance d’accéder à des soins de qualité à coûts amortis. En effet, elle permet d’alléger la facture, voire de réduire à zéro votre reste à charge.

              Remboursements complémentaires sur les médicaments et les consultations

Effectivement, cette forme de financement intègre dans sa liste de garantie l’achat de médicaments en pharmacie. De plus, elle peut également couvrir les consultations médicales imposant des dépassements d’honoraires.

Les critères de choix d’une mutuelle santé

Le choix d’un organisme assureur ou de mutuelle doit se faire de manière réfléchie. Il doit s’aligner à votre profil d’assuré, votre situation personnelle et vos besoins en couverture.

Les garanties proposées

Avant de jeter son dévolu sur telle ou telle mutuelle, pensez toujours à vérifier les garanties qu’elle propose. Voyez si elle fournit une couverture pour les soins suivants : soins courants, optique et dentaire ainsi que médecine douce.

Les tarifs et le niveau de remboursement

Variant de 350 à 1 200 euros par an, les tarifs varient selon les garanties de santé recherchées. Plus vous en voulez, plus vous aurez à payer. Dans la foulée, il y a les niveaux de remboursement appliqués à chaque poste de soins. À 100 %, seul le ticket modérateur est pris en charge. Au-delà, les dépassements d’honoraires et autres soins peuvent être inclus. Plus le niveau de remboursement est important plus les cotisations seront élevées.

Le dispositif national de solidarité

La complémentaire santé solidaire est fournie sur étude des ressources et de la situation familiale de l’intéressé. Elle exempte de cotisation ou exige une contribution mensuelle minime (8 à 30 €). Elle s’adresse surtout aux personnes avec des revenus modestes. Vous pouvez vous renseigner sur vos droits auprès de votre caisse d’assurance maladie.

La mutuelle santé est obligatoire pour les salariés

En principe, la demeure obligatoire pour les salariés du secteur privé et associatif en vertu de l’accord national interprofessionnel de 2013 dit « loi ANI », depuis le 1er janvier 2016. C’est à l’employeur qu’incombe le choix de l’assureur et la définition du contrat collectif.

Cette mutuelle d’entreprise prévoit une participation des cotisations d’au moins 50 % de l’employeur. Elle doit se conformer au panier de soins minimal (ticket modérateur, forfait journalier hospitalier, prise frais dentaires à 125% du tarif conventionnel, frais d’optique forfaitaire sur une période de 2 ans).

 

Découvrez le contrat Mutame Santé Entreprise

La mutuelle santé : étape essentielle pour compléter la sécurité sociale

Une mutuelle santé a pour raison d’être de compléter les remboursements de la Sécurité sociale. Elle représente un gage de sécurité financière et un moyen d’accéder à de meilleurs soins de santé. En réalité, c’est même un impératif quand on ne veut pas se retrouver à payer de sa poche le ticket modérateur ou les dépassements d’honoraires.

En somme, souscrire à une mutuelle complémentaire santé est un impératif quand on souhaite alléger ses dépenses de santé. C’est un dispositif qui existe uniquement pour vous rendre la vie plus simple. Recherchez-vous une mutuelle santé fonction publique territoriale, un contrat pour votre enfant, pour vos salariés ou vos citoyens en tant que Maire ?

Mutame & Plus vous accompagne quel que soit votre situation !

 

Contactez Mutame & Plus

Les actualités qui pourraient vous intéresser

Doublement franchise médicaments
21 juin 2023
Doublement des franchises sur les médicaments et sur les transports sanitaires
clubhouse_trouble_psychologiques
21 juin 2023
Des « Clubhouse » pour les personnes atteintes d’un handicap psychique
cerveau-epilépsie-flou
21 juin 2023
Épilepsie : Comprendre cette condition neurologique pour la Journée Mondiale de la Sensibilisation