Premiers signes et diagnostic de la maladie d’Alzheimer : ce que vous devez savoir

Publié le 20 septembre 2023

La maladie d’Alzheimer affecte environ 1 million de personnes en France, selon la fondation Recherche Alzheimer. La détection précoce de cette affection neurodégénérative n’est pas seulement souhaitable, elle est cruciale. Un diagnostic préliminaire permet en effet un accès anticipé aux traitements disponibles, mais également une meilleure gestion des symptômes et une qualité de vie améliorée pour le patient et ses proches.

Comment détecter les signes précoces et les symptômes de l’Alzheimer et quelles sont les étapes d’un diagnostic ?

Premiers signes et diagnostic de la maladie d'Alzheimer : ce que vous devez savoir

Les 10 signes ou symptômes de l’Alzheimer précurseurs à ne pas ignorer

 

  • Pertes de mémoire :  L’oubli fréquent d’événements, bien que la mémoire à long terme demeure souvent intacte.
  • Difficultés pour accomplir des tâches familières : Des tâches simples comme faire les courses, gérer les médicaments, ou conduire peuvent devenir des défis.
  • Perte de motivation : Une apathie nouvelle pour les activités autrefois passionnantes.
  • Problèmes de langage : La difficulté à trouver des mots simples ou à les remplacer par d’autres moins adaptés.
  • Désorientation dans le temps et l’espace : Perdre ses repères spatiaux ou temporels, même dans des lieux familiers.
  • Difficultés de concentration : Les complications apparaissent lors de l’exécution de tâches administratives ou financières, souvent nécessitant l’aide extérieure.
  • Pertes d’objets : Égarer fréquemment des objets et ne pas être capable de les retrouver.
  • Altération du jugement : Une mauvaise évaluation des situations, comme porter des vêtements inadaptés à la saison, les proportions lors d’achat de nourriture, …
  • Modifications de l’humeur ou du comportement : Des changements brusques, allant de l’anxiété à l’irritabilité.
  • Changement de personnalité : Une transformation radicale du caractère peut être le signe le plus perturbant pour l’entourage.

 

La convergence ou la récurrence de plusieurs de ces signes sont des indicateurs qu’il est temps de prendre rendez-vous pour une consultation médicale. Il est crucial de s’engager dans une démarche diagnostique, afin que la maladie, soit prise en charge le plus rapidement possible.

Pourquoi un diagnostic précoce est crucial ?

 

Les bénéfices du diagnostic précoce

Un diagnostic rapide a le mérite de permettre une prise en charge efficace dès les premières manifestations de la maladie. En effet, plus tôt le diagnostic est posé, meilleures sont les chances de ralentir l’évolution de la maladie d’Alzheimer grâce à un plan de suivi et de traitement adapté. Cela a également l’avantage de préserver, dans la mesure du possible, l’autonomie du patient.

Tests et consultations clés

Contrairement à certaines affections, il n’existe pas de test rapide pour diagnostiquer la maladie d’Alzheimer. Un bilan complet des capacités cognitives est requis. Ce bilan se compose généralement d’une évaluation cognitive minutieuse et d’une consultation neurologique, constituant les étapes clefs d’une démarche diagnostique rigoureuse.

 

Agir tôt a donc un impact significatif sur la qualité de vie du patient et de son entourage. Alors, quelle est la première étape pour entamer ce parcours diagnostic ?

Les étapes du parcours de diagnostic de l’Alzheimer

 

Le parcours diagnostique de la maladie d’Alzheimer est complexe et nécessite l’implication de plusieurs professionnels de santé. Voici un guide pour vous aider à comprendre chaque étape de ce processus essentiel.

  • Le rôle du médecin traitant : Votre médecin généraliste est la première personne à consulter si vous ou un de vos proches présentez des symptômes préoccupants. Il procède à un examen clinique initial, réalise des tests simples et éventuellement des examens complémentaires. Selon les résultats, trois orientations sont possibles : un suivi régulier si la plainte est mineure, une orientation vers un spécialiste si les symptômes sont dus à une autre maladie, ou une consultation mémoire si la maladie d’Alzheimer est suspectée.

 

  • Les spécialistes impliqués : Si la maladie d’Alzheimer est suspectée, votre médecin généraliste vous orientera vers un neurologue ou un gériatre, spécialistes de la mémoire et des maladies neurodégénératives. Ces professionnels ont l’expertise nécessaire pour affiner le diagnostic et recommander des examens plus poussés.

 

Les examens complémentaires :

  • Bilan neuropsychologique : Ce test, est administré par un psychologue spécialisé qui évalue vos capacités cognitives à travers une série de questions et de tâches simples.
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM) ou scanner : Ces outils d’imagerie sont utilisés pour examiner l’aspect et le volume des différentes zones du cerveau. Ils peuvent exclure d’autres causes possibles des symptômes, telles que des tumeurs ou des AVC.
  • Examen neurologique : Le médecin demandera au patient de réaliser des tests corporels et faciaux pour déceler d’éventuels problèmes neurologiques.
  • Bilan sanguin et ponction lombaire : Ces examens ont pour objectif de s’assurer qu’une autre maladie n’est pas responsable des symptômes observés.
  • Imagerie nucléaire : Bien que non systématiquement utilisée, l’imagerie nucléaire peut fournir des informations supplémentaires sur le métabolisme cérébral.

Interprétation des résultats et plan d’action :

Tous ces résultats sont compilés et analysés pour confirmer ou réfuter le diagnostic de la maladie d’Alzheimer. Si le diagnostic est confirmé, le médecin généraliste et les spécialistes travaillent en tandem pour orienter le patient vers les ressources et les traitements disponibles. Ils vous informeront également sur la maladie et vous aideront à élaborer un parcours de soin adapté, qui peut inclure des essais thérapeutiques et diverses options de soutien psychologique.

 

Ce processus peut sembler long et parfois éprouvant, mais il est essentiel pour mettre en place un traitement et un suivi appropriés.

La détection précoce des signes de la maladie d’Alzheimer est indispensable pour une prise en charge efficace et une meilleure qualité de vie. Il est important de consulter un médecin dès les premiers symptômes pour entamer un parcours diagnostic complet.

Pour de plus amples informations et du soutien, vous pouvez consulter des associations qui vous accompagnerons dans les démarches, que vous soyez malade, de la famille ou aidant. Parmi elles, il y a l’Association France Alzheimer.

 

N’hésitez pas à chercher de l’aide; vous n’êtes pas seuls dans ce combat.

La détection précoce des signes de la maladie d'Alzheimer est indispensable pour une prise en charge efficace

Source : France Alzheimer

Les actualités qui pourraient vous intéresser

femme et son bébé naissance mutuelle
20 septembre 2023
Mutuelle et prime naissance - que faut-il savoir ?
illustration yeux orange bleu mutame & plus
20 septembre 2023
Que savons-nous sur les yeux ?
dentiste femme soin homme dent
20 septembre 2023
Du nouveau chez le dentiste !