La mutuelle créée par des agents territoriaux pour les agents territoriaux

Fermer

La mutuelle santé | Son histoire, son rôle et quelques conseils utiles

Pour beaucoup de monde, le fonctionnement d’une mutuelle santé reste encore très complexe à comprendre et lorsqu’il s’agit de comparer les différentes formules proposées, les prix et les services annexes, l’affaire peut vite se transformer en casse-tête.

Retour aux fondamentaux, qu’est-ce qu’une mutuelle santé et quel est son rôle ?

Le régime général de la Sécurité Sociale en France prend en charge une partie des frais médicaux et la couverture de soins ou de médicaments. Cette prise en charge est établie selon un barème fixé par l’Assurance maladie. Le reliquat à payer est à la charge de la personne concernée et peut vite s’avérer élevé en fonction de la nature des prestations.

Une mutuelle, une assurance ou une complémentaire santé va permettre de prendre en charge partiellement ou en totalité les frais non remboursés par la Sécurité Sociale. Les organismes qui propose ces types de contrats sont nombreux et permettent d’assurer une couverture plus optimale des frais médicaux en général.

Souscrire à un contrat de mutuelle, d’assurance santé ou à une complémentaire reste un choix individuel facultatif sauf dans le cas d’un salarié du secteur privé dont l’employeur a l’obligation de proposer une assurance santé collective dont il est possible d’étendre les garanties à la famille (conjoint ou enfants).

Devis de contrat adapté à vos besoins

Je suis un agent territorial, j’habite...
J'habite

Comment les mutuelles santé sont-elles apparues ?

Officiellement reconnues par Bonaparte en 1852, les mutualités de l’époque, que l’on nommait « sociétés de secours mutuel », assuraient à leurs membres des indemnités journalières, le paiement des frais médicaux ou pharmaceutiques en contrepartie d’une maigre cotisation. C’est à la fin du 19ème siècle et les différents mouvements sociaux de libéralisation qu’ont émergées des mutualités maternelles pour les femmes, scolaires pour les enfants ou encore dans les travaux agricoles pour les paysans.

La fin de la seconde guerre mondiale marque la création de la Sécurité Sociale et ces dispositifs prennent officiellement le nom de « mutuelles » ou de « sociétés mutualistes » avec des offres de protection plus élargies.

Alors qu’au début du 18ème siècle et avant, il fallait débourser la plupart des frais médicaux (soins ou médicaments) si l’on désirait se faire soigner, les mutuelles proposèrent après 1945 des prestations plus complètes couvrant la plupart des frais dans tous les domaines de la santé et améliorant la vie des citoyens.

Au fur et à mesure des avancées sociales, les garanties proposées s’étendent aux frais d’optique, dentaire, auditif ou d’hospitalisation. Les entreprises et les employeurs prennent désormais en charge tout ou partie des cotisations de leurs salariés dans des contrats collectifs et des contrats de prévoyance divers voient le jour tels que le capital décès, la rente invalidité ou le versement de complément aux indemnités journalières.

La CSS (anciennement ACS) vient en aide des petits revenus… Il existe aujourd’hui un dispositif appelé CSS Complémentaire Santé Solidaire qui permet aux revenus les plus modestes de pouvoir bénéficier d’une aide complémentaire pour combler le barème des montants remboursés établi par l’assurance maladie… Bon à savoir, la Complémentaire Santé Solidaire vient en quelques sorte remplacer les dispositifs ACS (Aide à la Complémentaire Santé) et CMU.

Quelle est la différence entre une mutuelle et une complémentaire santé ?

Lorsqu’il s’agit de qualifier les organismes de remboursement en complément de la Sécurité Sociale, on emploi les termes de mutuelles, assurances ou encore complémentaires. Pourtant, il existe des différences notables entre ces appellations.

Une mutuelle est par nature une entreprise qui fonctionne sur le principe de la solidarité entre ses membres. A but non lucratif, cette société permet à ses adhérents de participer aux assemblées générales et d’élire les membres du conseil d’administration par exemple.

Les complémentaires et les assurances sont généralement des produits proposés par des compagnies privées dont le but est de réaliser des profits. Ces dernières proposent grâce au réseau de partenaires une offre de produits d’assurance dans des domaines variés allant de la santé à l’automobile, assurance vie ou habitation, emprunts bancaires, assistance, etc…

Même si le fonctionnement interne et l’origine de chacune de ces solutions sont différents, les principes de prise en charge financière des frais médicaux et le paiement des cotisations restent les mêmes pour l’assuré.

En savoir plus sur la mutuelle territoriale et sur ses spécificités.

Certaines mutuelles sont-elles meilleures que d’autres ?

Les critères qui permettent de définir si un organisme est meilleur qu’un autre sont aléatoires car les niveaux de prise en charge et les niveaux de garanties vont dépendre notamment des formules proposées et des choix de l’assuré. Les mutuelles et les complémentaires santé proposent des solutions diverses et des packages en fonction de la situation de chacun. Prise en compte du conjoint, garanties étendues à chaque enfant, forfait de remboursement des montures de lunettes ou volume de prise en charge des prothèses dentaires, âge de l’assuré, prise en compte des dépassements d’honoraires, autant de facteurs qui viennent influencer le montant de la cotisation et du niveau de chaque garantie.

Toutefois, certains organismes se distinguent par la qualité de leurs packages proposés qui permettent de cibler les garanties réellement adaptées aux situations et aux besoins individuels. D’autres se révèlent particulièrement efficaces dans la rapidité de leurs remboursements ou leur facilité de résiliation.

Utiliser un comparateur sur internet : la mutuelle la moins chère est-elle la meilleure ?

L’arrivée d’internet a permis à certaines plateformes en ligne de proposer des comparatifs entre les mutuelles et des conseils pour les choisir… Alors que le critère principal qui entre en ligne de compte reste le tarif, le résultat d’un comparateur reste très subjectif devant le nombre de facteurs à prendre en compte pour affiner sa comparaison. Délai de carence, niveaux de garanties, montant de prise en charge des équipements auditifs ou des montures de lunettes, spécificités liées à l’enfant, traitement des médecines douces, modalités de résiliation, un large éventail d’options qui rend les comparateurs très difficiles à interpréter.

Il existe des tarifs très compétitifs qui vont apparaître en bonne place dans certains classements mais qui s’appuient uniquement sur le montant de l’adhésion. Payer le moins cher possible correspond en règle général à des remboursements de dépenses très limités ou à des conditions d’utilisation mal ciblées.

 


 

Nos contrats en mutuelle santé : Mutame Atout Santé Plus, le contrat de mutuelle labellisé pour les agents territoriaux – ProtecTerritoriale, le contrat mutuelle santé des salariés de la fonction publique et ses 5 options de garanties.

Les mutuelles régionales : Mutuelle des agents territoriaux Bouches-du-RhôneMutuelle des agents territoriaux Savoie

Mieux connaitre la mutuelle : Présentation de MutameGouvernance démocratiqueLes déléguésLe conseil d’administrationFonds d’Accompagnement Solidaire