MonParcoursPsy : les séances chez le psychologue remboursées

Publié le 5 avril 2022

Depuis le 5 avril 2022, l’accès à un accompagnement psychologique est ouvert pour tous (dès 3 ans).

Le dispositif prévoit, sur orientation d’un médecin, jusqu’à 8 séances remboursées chez un psychologue conventionné. Le remboursement sera de 30€ par séance, dans la limite de 7 séances par an. La première séance bilan sera prise en charge à hauteur de 40€.

Le praticien doit obligatoirement figurer sur la liste du gouvernement et être ainsi conventionné avec l’assurance maladie.

Un dispositif en 4 étapes

1. CONSULTEZ VOTRE MÉDECIN TRAITANT

Dans le cadre de ce dispositif, vous devez nécessairement être orienté(e) par un médecin. Il peut s’agir, par exemple, de votre médecin traitant (généraliste, pédiatre, gériatre….), d’un médecin scolaire, de PMI (protection maternelle et infantile), des services de santé des universités ou encore d’un médecin hospitalier.

Selon son analyse de la situation, le médecin vous adresse alors une lettre pour consulter un psychologue.

 

2. CHOISISSEZ VOTRE PSYCHOLOGUE

Prenez rendez-vous avec un psychologue partenaire de l’annuaire MonParcoursPsy. Vous pouvez choisir aussi un psychologue qui réalise des séances à distance.

3. BÉNÉFICIEZ DE L’ACCOMPAGNEMENT PSYCHOLOGIQUE

Lors de l’entretien d’évaluation, vous présentez au psychologue le courrier d’adressage du médecin.

Vous pouvez ensuite, en fonction de votre besoin, suivre jusqu’à 7 séances qui seront remboursées.

Vous réglez directement le psychologue (40 € pour l’entretien d’évaluation et 30 € pour chaque séance de suivi)

Le psychologue vous remet une feuille de soins. 

Dans certains cas, vous pouvez ne pas avancer les frais (voir ci-dessous).

4. BÉNÉFICIEZ DU REMBOURSEMENT

Envoyez la feuille de soins et la lettre d’adressage à votre organisme d’assurance maladie (après chaque séance ou à la fin de plusieurs séances).

Vous êtes alors remboursé(e) par votre organisme d’assurance maladie (60 %) et ensuite par votre complémentaire santé qui aura reçu l’information de la Sécurité sociale (40 %).

ET APRÈS ?

A la fin de l’accompagnement, avec votre accord, votre médecin et votre psychologue peuvent échanger entre eux pour faire le point sur votre situation et vous orienter au mieux.

En cas de non amélioration, votre médecin vous orientera vers la prise en charge la plus adaptée : centre médico-psychologique (CMP), CMP infanto-juvéniles, psychiatre (en libéral ou à l’hôpital), maison des adolescents…

Vous pouvez aussi choisir de poursuivre avec votre psychologue. Les séances ne seront alors plus remboursées.

Au cours de votre vie, si vous avez de nouveau besoin de consulter un psychologue, retournez voir votre médecin qui décidera d’une nouvelle orientation vers un psychologue.

Dans quels cas, je n’ai pas besoin d’avancer de frais ?

Pour les situations suivantes, vous n’avais pas besoin d’avancer les frais :

  • Bénéficiaire de la CSS Complémentaire Santé Solidaire
  • Bénéficiaire de l’Aide Médicale d’Etat (AME)
  • Soins en lien avec une maladie : Affection de Longue Durée (ALD) ou accident causé par un tiers
  • Soins en lien avec une maternité (à partir du 6ème mois de grossesse)
  • Soins en lien avec un accident du travail ou une maladie professionnelle (AT-MP)

Votre médecin doit préciser sur le courrier d’adressage que vous êtes dans une des trois dernières situations et que vous êtes exonéré de l’avance des frais.

Apportez alors, lors de la première séance chez le psychologue, votre attestation de droits à jour et le courrier d’adressage de votre médecin. A la fin de chaque séance, vous devez signer la feuille de soins.

Ainsi, le psychologue est rémunéré directement par votre organisme d’assurance maladie.

Les actualités qui pourraient vous intéresser

examen de la réfraction opticien adaptation lunettes 2024
5 avril 2022
Les opticiens peuvent adapter la prescription lors de la première délivrance
carte vitale application départements concernés
5 avril 2022
La carte Vitale sur smartphone dans 23 départements
Mutame & Plus
5 avril 2022
Tout comprendre sur la garantie maintien de salaire dans la fonction publique chez Mutame & Plus