Fermer

Comment pouvons-nous vous aider ?

Foire aux questions Mutame & Plus

Les thèmes ci-dessous couvrent les questions les plus posées par nos adhérents et interlocuteurs. Pour mieux comprendre le système de protection sociale, les critères de choix d’une mutuelle santé, le conventionnement ou encore la façon dont vos soins sont remboursés, consultez notre FAQ !

Gestion de mon contrat santé

Vous êtes agent territorial,
nous vous proposons une couverture santé adaptée à vos besoins.

Vous n’êtes pas titulaire de la fonction publique territoriale, prenez directement contact avec la mutuelle pour connaitre notre offre.

Vous êtes une entreprise qui souhaite souscrire une mutuelle obligatoire pour la protection de ses salariés, prenez directement contact avec la mutuelle pour connaitre notre offre.

Vous êtes bénéficiaire de la Complémentaire santé solidaire,
la mutuelle peut être le gestionnaire de votre contrat.

Chaque année, vous recevez au domicile votre nouvelle carte mutualiste de tiers payant avec l’échéancier annuel des cotisations.

Sur votre espace sécurisé, cliquez sur « MES CONTRATS » et « MES COTISATIONS » dans la barre de menu en haut.

Les conditions de changements d’option sont inscrites au règlement mutualiste ou la notice d’information de votre contrat, merci de vous y reporter.

Faites-en la demande via la messagerie de votre espace sécurisé.

Vous pouvez demander à déclarer un nouveau bénéficiaire ou un enfant depuis votre espace personnel en cliquant sur « MES CONTRATS » et « MES BÉNÉFICIAIRES » dans la barre de menu en haut. Complétez le formulaire et les services de la mutuelle se chargeront de la mise à jour.

Attention, si vous êtes agent territorial et que votre conjoint l’est également vous devez impérativement adhérer individuellement.

L’inscription du nouveau-né ou d’un enfant adopté prend immédiatement effet le jour de la naissance ou de l’adoption dès lors où le parent demande l’inscription dans les deux mois qui suivent l’arrivée de l’enfant. Pour cela, il convient de transmettre la copie de de l’extrait d’acte de naissance du jugement d’adoption plénière de votre enfant.

Nous vous ferons parvenir une nouvelle carte mutualiste de tiers payant.

Les enfants majeurs peuvent rester sous votre couvert tant qu’ils sont fiscalement rattachés au foyer (déclaré sur la feuille d’impôt ou si les parents versent une pension alimentaire).

Oui, l’agent territorial peut conserver son contrat existant. La cotisation ne change pas jusqu’au 31 décembre de l’année en cours. Si l’agent bénéficie d’une participation employeur, cette dernière est supprimée.

Vous changez de lieu de domicile, de numéro de téléphone, d’email, de banque, votre situation maritale et familiale évolue, notifiez-le à la mutuelle afin que nous procédions à la mise à jour nécessaire de votre dossier.

Suivant le cas, vous pouvez effectuer diverses démarches directement sur votre espace personnel (changement de coordonnées, rattachement d’ayant droits…).

En cas de décès d’un ayant droit ou de l’adhérent, nous fournir un acte de décès.

Pensez également à prévenir l’assurance maladie.

Prévenez-nous de vos nouvelles coordonnées postales ou modifiez-les directement sur votre espace personne.

En changeant de département, vous changerez aussi de centre CPAM (il faut en faire la demande). Il convient alors de nous transmettre la copie de votre nouvelle attestation Vitale afin de mettre à jour la connexion NOEMIE.

Cette carte doit être présentée systématiquement aux professionnels de santé et aux établissements de soins, en même temps que votre carte Vitale. Cette carte vous rattache à votre organisme de complémentaire santé. Les praticiens pratiquant le tiers payant avec la mutuelle ne vous demanderont pas d’avancer les frais.

La carte mutualiste de tiers payant est envoyée au domicile au moment de l’adhésion, à chaque changement de situation et chaque début d’année civile au moment du renouvellement du contrat. Vous pouvez aussi la consulter en ligne sur votre espace personnel ou sur l’application mobile (sauf contrat ProtecTerritoriale).

Le décret n°2012-25 du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire insère à l’article R.242-1 du code de la sécurité sociale un article R.242-1-6 portant sur les facultés de dispense d’adhésion, au choix du salarié, prévues dans l’acte juridique de mise en place d’un dispositif obligatoire et collectif de prévoyance complémentaire.

L’arrêté du 26 mars 2012 énumère les cas de dispense d’adhésion mentionnés au b du 3° de l’article R.242-1-6 du code de la sécurité sociale pour le salarié qui bénéfice par ailleurs, y compris en tant qu’ayant droit, d’une couverture collective relevant du dispositif de prévoyance complémentaire conforme à un de ceux fixés par arrêté du ministre chargé de la sécurité sociale. L’employeur doit être en mesure de produire la demande de dispense des salariés concernés.

L’agent territorial est dispensé d’adhésion au contrat collectif du secteur privé, eu égard aux dispositions prévues par le décret 2011-1474 du 8 novembre 2011 relatif à la participation mutuelle des collectivités territoriales.

Ainsi, conformément aux règles statutaires de Mutame & Plus, vous êtes tenu de maintenir votre affiliation jusqu’au 31 décembre de l’année. Vous pourrez faire valoir une résiliation au titre de l’exercice prochain dès lors ou la démission nous parvient par lettre recommandée avant le 31 octobre de l’année en cours.

Attention, en tant qu’agent territorial si vous quittez le contrat « Mutame Atout Santé Plus », vous ne pourrez plus prétendre à un contrat santé avec indemnisation de la perte de salaire en cas d’arrêt de travail.

Dans le respect des dispositions de l’article L. 221-10 du code de la mutualité, l’adhérent peut mettre fin à son adhésion en envoyant une lettre recommandée à Mutame & Plus au moins 2 mois avant l’échéance annuelle de l’adhésion, soit avant le 31 octobre de l’année en cours, le cachet de la poste faisant foi. Cette résiliation prendra effet le 31 décembre à minuit de l’année en cours. La fin de l’adhésion du membre participant emporte celle de ses éventuels ayants droit.

Les résiliations dérogatoires en cours d’année concernent :

  • L’ayant droit devant adhérer à un contrat collectif obligatoire peut être résilié du contrat individuel Mutame & Plus sous réserve qu’aucune dispense d’affiliation temporaire n’ait été prévue par la couverture frais de santé. Pour ce faire, l’ayant droit doit envoyer un courrier accompagné d’une attestation de son employeur justifiant du caractère obligatoire et le cas échéant, familial, dudit régime de complémentaire santé ainsi que de l’absence de dispense d’affiliation.
  • L’ayant droit perdant la qualité d’ayant droit (divorce / séparation, enfant n’étant plus à charge …) et sur demande du membre participant peut être résilié du contrat individuel Mutame & Plus.

Nous vous invitons à vous reporter aux conditions indiquées au règlement mutualiste de votre contrat ou à la notice d’information.

Mes garanties et mes remboursements santé

La loi qualifie une couverture complémentaire santé de « solidaire » lorsque l’organisme complémentaire d’assurance maladie ne fixe pas les cotisations en fonction de l’état de santé de l‘individu couvert, et, pour les adhésions ou souscriptions individuelles, ne recueille aucune information médicale.

La loi qualifie une couverture complémentaire santé de « responsable » lorsqu’elle rembourse :

  • le ticket modérateur, selon le respect du parcours de soins coordonné, des soins et biens remboursés par l’assurance maladie obligatoire (hormis quelques exceptions)
  • le forfait journalier hospitalier
  • un niveau de garanties minimum correspondant au panier de soins « 100 % santé » pour les lunettes (depuis 2020) et une partie des prothèses dentaires (depuis 2020 et à partir de 2021)  et certaines aides auditives (à partir de 2021), dans la limite des tarifs maximums prévus dans le cadre du « 100 % santé ».

Elle peut également prendre en charge, de façon encadrée, les dépassements d’honoraires médicaux avec un remboursement maximum pour les médecins non adhérents à un dispositif de pratique tarifaire maitrisée (l’OPTAM ou l’OPTAM-CO).

En revanche, elle ne doit pas rembourser :

  • les majorations du ticket modérateur et les dépassements d’honoraires liés au non-respect du parcours de soins ;
  • la participation forfaitaire de 1 euro applicable aux consultations et certains examens médicaux ;
  • les franchises applicables sur les médicaments, les actes paramédicaux et les frais de transport (exemple : 0,50 euros par boite de médicament)

Une couverture complémentaire santé responsable doit respecter les délais de renouvellement des équipements : 2 ans pour les lunettes et 4 ans pour les aides auditives, sauf cas dérogatoires.

Une couverture complémentaire santé responsable prend en charge tous les actes de prévention considérés comme prioritaires par le ministère de la santé pour lesquels un ticket modérateur est appliqué.

Mutame & Plus propose uniquement des contrats solidaires et responsables.

© Unocam

C’est le tarif servant de référence à l’assurance maladie obligatoire pour déterminer le montant de son remboursement. Le prix facturé au patient peut, dans certaines situations, être supérieur à la base de remboursement. Exemple : consultation réalisée par un médecin de secteur 2.

On parle de :

  • Tarif de convention (TC) lorsque les actes sont effectués par un professionnel de santé conventionné avec l’assurance maladie obligatoire. Il s’agit d’un tarif fixé par une convention signée entre l’assurance maladie obligatoire et les représentants de cette profession.
  • Tarif d’autorité (TA) lorsque les actes sont effectués par un professionnel de santé non conventionné avec l’assurance maladie obligatoire (ce qui est peu fréquent). Il s’agit d’un tarif forfaitaire qui sert de base de remboursement. Il est très inférieur au tarif de convention.
  • Tarif de responsabilité (TR) pour les médicaments, appareillages et autres biens médicaux.

© Unocam

C’est la différence entre la base de remboursement et le montant remboursé par l’assurance maladie obligatoire (avant application sur celui-ci de la participation d’un euro ou d’une franchise).

Le montant du ticket modérateur varie selon les actes ou traitements, la nature du risque concerné (maladie, maternité, accident du travail, etc.), ou selon que les soins sont dispensés à l’assuré dans le cadre d’une affection de longue durée (ALD)…

Le ticket modérateur peut être forfaitaire pour certains actes dits « lourds ».

La participation forfaitaire d’un euro, les franchises et des dépassements d’honoraires s’ajoutent au ticket modérateur, constituant l’ensemble de ces frais restant à la charge de l’assuré social avant intervention de la mutuelle.

Le ticket modérateur est obligatoirement pris en charge par les contrats de complémentaire santé  « responsables » (sauf exceptions).

© Unocam

Cette participation forfaitaire d’un euro est laissée à la charge du patient pour tous les actes et consultations réalisés par un médecin, ainsi que pour tous les actes de biologie et de radiologie. Le nombre de participations forfaitaires est plafonné à 4 par jour pour le même professionnel de santé et le même bénéficiaire, et à un montant de 50 euros par année civile et par personne. La participation forfaitaire d’un euro n’est pas remboursée par les contrats de complémentaire santé « responsables ».

© Unocam

Ce système de paiement évite au patient de faire l’avance des frais auprès des prestataires de soins. Ces derniers sont payés directement par l’assurance maladie obligatoire et la complémentaire pour les soins ou produits.

Un pharmacien ne pratique pas le tiers payant en cas de refus de l’usage de médicaments génériques.
Les organismes complémentaires d’assurance maladie proposent également un service de tiers payant pour la part qu’ils remboursent. C’est aux professionnels de santé de décider s’ils proposent ou non le service du tiers payant pour la part complémentaire. Dans le cas où le professionnel de santé consulté ne souhaite pas proposer ce service, l’adhérent ou assuré ne peut pas en bénéficier.

© Unocam

La Sécurité sociale ne couvre parfois qu’une partie des dépenses de santé. La somme restante après la participation de la mutuelle est appelée « reste à charge », soit la participation forfaitaire de 1€ et les éventuels dépassements d’honoraires.

C’est la part des honoraires qui se situe au-delà de la base de remboursement de l’assurance maladie obligatoire et qui n’est jamais remboursée par cette dernière.

Un professionnel de santé doit fixer le montant de ses dépassements comme tout honoraire, « avec tact et mesure », et en informer préalablement son patient.

Si les garanties de votre contrat le prévoient, la mutuelle peut prendre en charge en partie ces dépassements. Dans ce cas, le niveau de remboursement est plafonné pour les praticiens non adhérent à l’OPTAM.

© Unocam

Ces dispositifs prennent aujourd’hui la forme de deux options de pratiques tarifaires maîtrisées (OPTAM et OPTAM-Co) qui sont des options ouvertes à certains praticiens par la convention avec l’assurance maladie obligatoire pour les accompagner dans la limitation des pratiques excessives de dépassement d’honoraires. En adhérant à cette option, les professionnels de santé s’engagent à limiter leurs dépassements d’honoraires dans des conditions établies par la convention.

L’option de pratique tarifaire maîtrise (Optam) est ouverte à tous les médecins autorisés à facturer des dépassements d’honoraires (secteur 2) et à certains médecins de secteur 1.

L’option de pratique tarifaire maîtrisée, en chirurgie et obstétrique (OptamCo), est ouverte aux médecins de secteur 2 et à certains médecins de secteur 1 exerçant une spécialité chirurgicale ou de gynécologie obstétrique.
Ces options ont pour objectif d’améliorer la prise en charge des patients dans le cadre du parcours de soins coordonnés en soutenant une part substantielle d’activité à tarif opposable par l’amélioration du niveau de remboursement par l’assurance maladie obligatoire et la limitation des dépassements d’honoraires.
En outre, lorsqu’ils prennent en charge les dépassements d’honoraires, les contrats de complémentaire santé responsables doivent mieux rembourser les dépassements d’honoraires d’un médecin adhérent à l’Optam ou à l’Optam-Co que ceux d’un médecin non adhérent. En outre, un maximum de remboursement des dépassements d’honoraires est introduit pour les médecins non adhérents à l’Optam ou l’Optam-co.
Pour savoir si un médecin est signataire à l’Optam ou l’Optam-co, consultez le site annuairesante.ameli.fr.
© Unocam

Nous vous invitons à consulter notre page dédiée.

En fonction de l’option des garanties librement choisie, les prestations de la mutuelle (hors forfaits) sont déterminées selon un pourcentage du tarif de base servant au calcul de remboursement de la Sécurité Sociale (BRSS ou BR).

Le montant des prestations servies par Mutame & Plus ne peut pas excéder les frais réellement engagés par l’adhérent, sous déduction des remboursements versés par la caisse d’assurance maladie obligatoire et par tout autre organisme complémentaire.

Les garanties de Mutame & Plus sont exprimées en pourcentage de la base de remboursement de l’assurance maladie et en montant forfaitaire.

Chaque adhérent peut consulter ses garanties sur son espace sécurisé.

S’il s’agit d’une prestation santé avec un remboursement sécurité sociale préalable, il nous faut attendre de recevoir le flux pour vous verser la part mutuelle. Le délai est donc aléatoire.

S’il s’agit d’une prestation santé sans remboursement sécurité sociale, les factures reçues par courrier, e-mail et sur les espaces sécurisés sont traités au jour le jour. Nous essayons de procéder au remboursement sous 48h, le délai peut parfois être plus long selon le volume des demandes. Si une pièce justificative supplémentaire vous est demandée, le remboursement est mis en attente.

La télétransmission est un dispositif numérique qui dématérialise les flux de facturation (feuilles de soins, relevés de remboursement papier…) pour simplifier les démarches administratives, accélérer les délais de remboursement et généraliser le tiers-payant.

Si vous en avez fait la demande au moment de votre adhésion, la mutuelle se charge de la demande de télétransmission Noémie avec l’assurance maladie.

Attention, si vous avez décidé de rejoindre Mutame & Plus après avoir résilier un précédent contrat, vous devez demander à votre précédente mutuelle d’annuler sa télétransmission. Sans cela, Mutame & Plus ne peut pas prendre sa place en tant que complémentaire santé auprès de la Sécurité sociale. La télétransmission ne peut fonctionner qu’avec un seul et unique organisme.

Vous pouvez vérifier que la télétransmission entre la mutuelle et l’assurance maladie est effective en vous rendant sur votre compte Ameli.fr ou si vous voyez apparaître sur vos relevés fournis par la Sécurité sociale la mention « Ces informations ont directement été transmises par votre caisse d’assurance maladie à votre organisme complémentaire », alors la télétransmission est effective.

Connectez-vous à votre compte Ameli.fr, vous serez immédiatement notifié d’un chevauchement d’organismes complémentaires. Pour chaque personne concernée par le chevauchement (assuré et ayant droit), choisissez la mutuelle retenue pour la télétransmission prioritaire avec l’assurance maladie.

Pour bénéficier des remboursements de la seconde mutuelle, vous devrez lui transmettre les décomptes de prestations de l’assurance maladie et de la première mutuelle.

La mutuelle a signé des conventions de tiers payant avec les professionnels de santé en vue de dispenser ses bénéficiaires de l’avance de fonds. Mutame & Plus verse ses prestations directement au tiers.

Elle a par ailleurs conclu des accords avec les principaux centres de traitement informatique des caisses d’assurance maladie qui prévoient la télétransmission des données de liquidation des prestations dues par le régime obligatoire.

Lorsque cette liaison est opérationnelle, la mutuelle procède au règlement de ses prestations à partir des informations ainsi transmises par voie électronique par le centre de traitement informatique.

Si tel n’est pas le cas, le membre participant doit alors adresser à la mutuelle le décompte original établi par la caisse d’assurance maladie pour obtenir la participation du régime complémentaire.

Pour le règlement de certaines prestations, la mutuelle peut demander au bénéficiaire de produire les pièces justificatives nécessaires au traitement de sa demande de remboursement. Ces documents doivent impérativement comporter le nom, le prénom et le matricule du bénéficiaire sous peine de nullité.

Pour un traitement optimal, il est recommandé au membre participant d’envoyer les factures dématérialisées en utilisant la messagerie de l’espace sécurisé (copie de l’image du décompte ou de la facture).

Il faut au préalable s’être créé un espace personnel et sécurisé réservé à l’adhérent Mutame & Plus.

Une fois connecté à votre espace, les derniers remboursement reçus s’affichent en page d’accueil. Pour plus de détails, cliquez sur « MES REMBOURSEMENTS » et « MES REMBOURSEMENTS » dans la barre de menu en haut.

Vous pouvez sélectionner les bénéficiaires que vous souhaitez en cochant les filtres.

Vous pouvez afficher uniquement les remboursements effectués pour votre compte et aussi ceux faits aux professionnels de santé en cliquant sur le bouton bleu.

Depuis votre espace sécurisé, cliquez sur « MES REMBOURSEMENTS » et « MES LIMITES » dans la barre de menu en haut, puis sélectionnez le bénéficiaire concerné et cliquez sur le bouton désiré.

Depuis votre espace sécurisé, cliquez sur « MES RELEVÉS DE PRESTATION » dans la barre de menu en haut, puis sélectionnez le document dans la colonne « Télécharger ».

Pour information, les relevés de prestation sont édités à la huitaine.

Les relevés de prestations sont également accessibles dans l’écran « MES REMBOURSEMENTS ».

Depuis votre espace sécurisé, cliquez sur « MES CONTRATS » et « MES CONTRATS » dans la barre de menu en haut, puis choisir sur le bénéficiaire concerné.

Tout dépend de votre contrat et de votre niveau d’option, pour le vérifier, connectez-vous à votre espace sécurisé et consultez vos garanties en cliquant sur « MES CONTRATS » et « MES CONTRATS » dans la barre de menu en haut, puis choisir sur le bénéficiaire concerné.

Depuis votre espace personnel sécurisé, cliquez sur le bouton « Assistance » en page d’accueil de l’espace sécurisé. La page affichée rappelle les services du contrat Assistance.

Vous pouvez télécharger le résumé des garanties.

Ou rendez-vous sur la page dédiée sur le site internet.

Vous pouvez joindre le service au 09 69 39 99 76, 24h/24 7j/7. Munissez-vous de votre numéro adhérent Mutame & Plus.

Le devis est un document présentant les soins ou prestations proposées et leur prix, de manière préalable à leur achat ou à leur réalisation. Quand ils envisagent de facturer des honoraires supérieurs à 70 euros comportant un dépassement, les professionnels de santé doivent présenter un devis préalable au patient.

Les opticiens et les audioprothésistes doivent également obligatoirement présenter un devis. Celui-ci permet de connaître à l’avance le montant total des dépenses. Ils ne peuvent refuser de fournir ce document. Dans le cadre de la réforme des équipements 100 % Santé, les opticiens et audioprothésistes devront obligatoirement proposer un devis pour une offre entrant dans le panier d’équipements 100 % Santé. Avant de réaliser des soins prothétiques, les chirurgiens-dentistes doivent aussi remettre aux patients un devis. Une fois les soins réalisés, les chirurgiens-dentistes doivent présenter une facture aux patients qui reprend, en totalité ou partiellement, l’ensemble des éléments du devis.

Le devis devra être présenté à la mutuelle préalablement à tout soin, afin d’obtenir une évaluation sur les frais restant à la charge de l’assuré.

© Unocam

Les indemnités journalières de Mutame & Plus font partie intégrante du contrat « Mutame Atout Santé Plus » réservé aux personnels territoriaux. Il s’agit de pallier les conséquences directes de la maladie ou d’un accident pouvant entraîner la perte de salaire. L’intervention de la mutuelle durant 9 mois prolonge la période de plein traitement garantie par l’employeur selon les obligations du statut territorial en fonction de la nature du congé de maladie.

C’est votre employeur qui doit faire la demande d’indemnités journalières auprès de la mutuelle. Il doit joindre le bulletin de paie de la période concernée et renouveler la demande tous les mois le temps de la durée de l’arrêt de travail.

Attention, la garantie indemnités journalières du contrat « Mutame Atout Santé Plus » est réservé à l’adhérent principal agent territorial. Le conjoint ne bénéficie pas de cette garantie. Si le conjoint est aussi agent territorial, il doit souscrire individuellement au contrat.

Mon espace adhérent sécurisé

Sur le site internet, cliquez en haut à droite sur Espace sécurisé puis Espace Adhérent.

Cliquez sur « Je crée mon compte » (partie droite de la page). La page d’inscription s’affiche. Munissez-vous de votre nouveau n° Adhérent (sans les zéros) et le code d’accès qui figurent sur votre carte mutualiste (en haut à droite) ou sur la lettre de bienvenue pour ce qui concerne le contrat ProtecTerritoriale.

  1. Saisissez le n° Adhérent et le code d’accès puis Valider.
  2. Saisissez votre e-mail et créez votre mot de passe puis Valider
  3. Lisez et acceptez les conditions générales d’utilisation de l’espace extranet
  4. Un e-mail est envoyé sur l’adresse saisie lors de l’inscription.
  5. Consultez obligatoirement cet e-mail et cliquez sur le lien de certification.

Votre espace est créé.

Plus d’information sur comment créer votre espace et l’utiliser.

Il est inscrit sur la carte mutualiste en haut à droite (ou sur la lettre de bienvenue pour le contrat ProtecTerritoriale).

Il est inscrit sur la carte mutualiste en haut à droite (ou sur la lettre de bienvenue pour le contrat ProtecTerritoriale).

En s’identifiant avec votre e-mail ou avec le code d’accès puis en saisissant votre mot de passe personnel.

Si votre conjoint est également adhérent de la mutuelle et que vous disposez de la même adresse e-mail, en termes de sécurité, il n’est pas recommandé d’utiliser le même e-mail car le système ne peut pas reconnaitre quel adhérent est associé au compte.

Pour vous connecter, vous devrez absolument utiliser en tant qu’identifiant le code d’accès extranet (lettres minuscules) et non pas l’e-mail du compte.

Cliquez sur « J’ai perdu mes accès de connexion » et renseignez les informations demandées. Vous pouvez réinitialiser le mot de passe par l’envoi d’un e-mail ou en répondant à la question secrète définie lors de votre inscription.

Cliquez sur « MES INFORMATIONS » et « MON COMPTE EXTRANET » dans la barre de menu en haut.

Cliquez sur la messagerie en haut à droite de l’écran (petite enveloppe grise) puis cliquez sur « Écrire un message » (bouton gris). Sélectionnez l’objet de votre message, rédigez votre contenu, joignez une pièce jointe si vous le souhaitez et cliquez sur « Envoyer ». Les services de la mutuelle recevront votre message et s’engage à y répondre sous 48 heures (hors week-end et jour férié).

En cas d’urgence, merci de contacter votre agence.

Cliquez sur « MES CONTRATS » et « MES BÉNÉFICIAIRES » dans la barre de menu en haut.

Vous pouvez demander à déclarer un nouveau bénéficiaire ou un enfant en cliquant sur le bouton. Complétez le formulaire et les services de la mutuelle se chargeront de la mise à jour.

Cliquez sur « MES INFORMATIONS » et « MES COORDONNÉES » dans la barre de menu en haut. Vous pouvez cliquer sur les liens pour modifier directement votre adresse principale, vos coordonnées téléphoniques et votre e-mail.

Cliquez sur « MES INFORMATIONS » et « MES COORDONNÉES » dans la barre de menu en haut. Pensez à télécharger votre RIB.

Cliquez sur « MES DOCUMENTS » puis « MES DEVIS ET PRISES EN CHARGE » dans la barre de menu en haut et sélectionnez le document souhaité.

Prévoyance

Vous êtes agent territorial, nous vous proposons le contrat prévoyance « Moduvéo Territorial » avec les couvertures maintien de salaire, invalidité, décès.

Vous n’êtes pas titulaire de la fonction publique territoriale, Mutame & Plus vous propose le contrat « Moduvéo ».

Cliquez sur les liens en surbrillance pour disposer de toutes les informations nécessaires à la prise de contact, demande de devis et de souscription.

Nos conseillers sont à votre disposition.

Les tarifs sont individuels en fonction du salaire, de votre âge et des garanties, vous pouvez obtenir un devis sur notre site.

Mutame & Plus vous propose divers contrats prévoyance pour vous prémunir contre les aléas de la vie. Contrats accident, dépendance, décès, obsèques… plus d’informations en cliquant sur le lien en surbrillance.

Nos conseillers sont à votre disposition.

Le contrat de prévoyance souscrit chez Mutex via Mutame & Plus ou chez un autre assureur est prioritaire car il indemnise plus longtemps et sur une base de salaire plus forte, vos indemnités journalières du contrat « Mutame Atout Santé Plus » viendront compléter votre indemnisation initiale.

Pour effectuer l’ouverture des droits de votre contrat, il faut contacter votre conseiller ou votre agence de référence. Se reporter aux coordonnées indiquées sur votre contrat.

Collectivités / Employeurs

Suivez cette procédure et consultez en toute sécurité et de manière autonome les informations concernant les cotisations à retenir sur les bulletins de paie des collègues affiliés à notre mutuelle, téléchargez les appels de cotisations, consultez, modifiez vos coordonnées et vos références bancaires. Cet espace vous permet de communiquer avec la mutuelle via la messagerie intégrée.

Procédure pour créer son espace employeur

Afin que l’adhérent perçoivent les indemnités journalières, en tant qu’employeur, vous devez compléter l’attestation de demande et joindre le bulletin de paie de la période concernée. La demande est à renouveler tous les mois durant tout le temps de l’arrêt de travail.

Vous pouvez envoyer la demande directement via la messagerie de l’espace Employeur en sélectionnant l’objet « Indemnités Journalières » ou l’envoyer au siège social à Saint-Lô.

Un agent quitte la collectivité ou l’entreprise en raison d’une mutation, d’une démission ou d’un départ en retraite, pour mettre à jour l’appel de cotisation, il est impératif de le signaler à la mutuelle via la messagerie de l’espace Employeur ou en retournant le formulaire « Fiche de mouvement » pour une collectivité, disponible sur l’espace Employeur.

En envoyant votre état de cotisation complété via la messagerie de l’espace Employeur.

Professionnels de santé (hors opticiens)

Mutame & Plus a signé des accords avec tous les partenaires sauf :

  • Les nouveaux auxiliaires médicaux et cabinets dentaires qui ne souhaitent pas télétransmettre en DRE.
  • Sur les dépassements d’honoraires et les lentilles.

La convention écrite n’est pas nécessaire, Mutame & Plus récupère la facture automatiquement via la sécurité sociale sous condition que le professionnel indique que la part complémentaire n’a pas été réglé par l’adhérent. Nous récupérons l’adresse e-mail pour mise à jour du fichier, sinon la transmettre à la mutuelle. Il est recommandé de se créer un espace sécurisé Professionnel de santé sur le site de la mutuelle.

Le professionnel de santé doit si possible utiliser la Demande de Remboursement Électronique (DRE avec N°AMC 780 915 898). La mutuelle peut envoyer à la demande la table de convention pour un chargement automatique. Pour un paramétrage manuel, le fichier sera transmis au format PDF.

Si ce n’est pas déjà fait, nous vous invitons à passer une convention avec l’association Inter-AMC sur leur site www.tpcomplementaire.fr afin de mettre en place le tiers-payant.

C’est que la table de convention n’est pas à jour. À votre demande, nous pouvons vous renvoyer la table de convention pour une mise à jour par vos soins ou de votre éditeur, sinon merci de contacter la mutuelle.

Suivez cette procédure et consultez les remboursements de vos factures, téléchargez les relevés de prestations, vérifiez que votre client/patient est adhérent de notre mutuelle et que ses droits sont ouverts, consultez, modifiez vos coordonnées et vos références bancaires.

Procédure pour créer son espace Professionnel de santé

Connectez-vous à votre espace sécurisé réservé aux professionnels de santé, cliquez sur « MES PRESTATIONS ». Vous pouvez choisir de consulter les remboursements en cliquant sur « MES FACTURES » ou « MES PAIEMENTS », et téléchargez les relevés sur l’onglet « MES RELEVÉS ».

Connectez-vous à votre espace sécurisé réservé aux professionnels de santé, cliquez sur « DROIT RC ADHÉRENT » et saisir le numéro INSEE.

Opticiens

La convention écrite n’est pas nécessaire, l’opticien doit simplement se créer un espace « Professionnel de santé » en tant qu’opticien sur le site internet de la mutuelle.

Suivez cette procédure et consultez les remboursements de vos factures, téléchargez les relevés de prestations, vérifiez que votre client/patient est adhérent de notre mutuelle et que ses droits sont ouverts, saisissez un devis ou une prise en charge de lunettes ou de lentilles, consultez, modifiez vos coordonnées et vos références bancaires.

Procédure pour créer son espace opticien

En tant qu’opticien, vous pouvez recourir à la procédure de facturation en tiers-payant via la Demande de Remboursement Électronique. (DRE avec N°AMC 780 915 898 en Gestion Séparée).

Si vous utilisez la télétransmission avec l’assurance maladie, nous vous recommandons de bien vouloir indiquer que l’assuré n’a pas réglé la part complémentaire.

Toutes nos garanties respectent le contrat « responsable » et intègrent le 100 % Santé.

En cas de dérogations réglementaires, la demande de prise en charge se fait uniquement via la messagerie de votre espace en utilisant l’objet « Dérogation optique » en joignant les justificatifs nécessaires. Si vous réaliser la demande de prise en charge, cette dernière indiquera un montant RC à 0. Seuls nos services peuvent réaliser les prises en charge dérogatoires.

Cet espace vous permet de réaliser des devis et des prises en charge en tiers payant des lentilles de contact.

La demande de remboursement doit être effectuée obligatoirement via la messagerie de votre espace en utilisant l’objet « Facture TP Lentilles » en joignant la facture.

Connectez-vous à votre espace sécurisé réservé aux opticiens, cliquez sur « MES PRESTATIONS ». Vous pouvez choisir de consulter les remboursements en cliquant sur « MES FACTURES » ou « MES PAIEMENTS », et téléchargez les relevés sur l’onglet « MES RELEVÉS ».

Connectez-vous à votre espace sécurisé réservé aux opticiens, cliquez sur « DROIT RC ADHÉRENT » et saisir le numéro INSEE.